La série

  • Pitch

    Perrine de Luiset est une écrivain renommée. Elle a des visions qu’elle peut déclencher elle-même qui lui permette de revoir un crime comme si elle y était. Ce dont elle le met au service de la police pour les aider dans des enquêtes difficiles. Grâce à sa participation ces enquêtes sont résolus. Parallèlement nous suivons ses déboires au jour le jour, sa vie, ses rencontres, ses succès, ses craintes, ses doutes.

 

  • Inspiration

    J’ai l’habitude de dire que cette série c’est un mélange entre médium et ghost whisperer. Dans médium je vais plus chercher les histoires, les visions. Le format également, avec chaque épisode plutôt indépendant. Dans Ghost Whisperer, je vais plus chercher la relation entre le défunt et l’héroïne. Car dans feelings, l’héroïne ressent les sentiments, soit du criminel, soit du ou des victimes. Le fil rouge que nous retrouvons dans tous les épisodes de la série est quant à lui plus inspiré de la vie de tous les jours, dans un certain besoin de faire un feuilleton, de suivre l’évolution d’un personnage sur une longue durée et non pas juste sur une oeuvre unique. Nous avons enfin une inspiration plus artistique et technique avec une réelle volonté de soigner la réalisation de chaque épisode, et de donner, par des fins d’épisodes uniquement musicales, une dimension plus lyrique, dramatique. Des fins d’épisode comme dans Cold Case.
    C’est donc une série très contemporaine, urbaine, jeune, dynamique, artistique et soigné.